lundi 26 mai 2014

Les feuilles mortes

Couverture Les feuilles mortes
Auteur: Thomas H. Cook
Ed.: Folio
Sortie: 2011
Genre: Thriller
Synopsis
Eric Moore a toutes les raisons apparentes d'être heureux : propriétaire prospère d'un magasin de photos et d'une jolie maison dans une petite ville sans problème de la côte Est, il mène une vie de famille épanouie auprès de sa femme Meredith et de son fils Keith, un adolescent de quinze ans. Cet équilibre parfait va pourtant voler en éclats à jamais... Un soir comme les autres, ses voisins demandent à Keith de garder Amy, leur fille de huit ans. Au petit matin, Amy est introuvable. Très vite, l'attention de la police se porte sur Keith et ce dernier, pataud et mal dans sa peau, se défend maladroitement. Du jour au lendemain, Eric devient l'un de ces parents qu'il a vus, à la télévision, proclamer leur foi dans l'innocence de leur enfant. Alors que l'enquête de la police se recentre autour de Keith, Eric doit lui trouver un avocat et le protéger contre les soupçons croissants de la communauté. Mais est-il tout à fait sûr de l'innocence de son fils ? Si Keith était coupable, et s'il était prêt à répéter son geste... Quelle devrait être alors la responsabilité d'un père? Les feuilles mortes est le récit d'une confiance brisée et celui des efforts héroïques d'un homme pour retenir coûte que coûte les liens qui l'unissent à tous ceux qu'il aime.
Mon avis

Je suis assez dérangée par une chose: pendant près de la moitié du livre, j'ai eu l'impression de lire "Défendre Jacob" que j'ai lu dernièrement. Tout comme dans celui-ci Eric voit son fils accusé du meurtre non pas d'un camarade de classe mais d'une petite fille. Tout comme dans "Défendre Jacob", le père nie l'évidence, les faits et sa mère doute de son fils. C'était assez dérangeant. Cela m'a réellement chiffonnée!

On pense deviner très vite et trop facilement qui est le coupable. Qui est le véritable monstre. Mais on se trompe car sans corps y a-t-il crime? Cela en devient malsain lorsque Eric le père de Keith ne va pas voir la police immédiatement. Il détient des preuves, sait des choses mais va choisir de se taire. Il est passif et se voile la face comme sa femme va le lui répéter à chaque instant.

Je conçois aisément qu'il doit être difficile en tant que parent de se dire que son fils est accusé d'un crime aussi horrible. Eric est désespéré mais de là à falsifier des preuves ... La fin est tel un boomerang, elle va tout anéantir sur son passage. Au final, tout ça pour ça. Toute cette souffrance pour rien. Tous ces morts pour rien... Car la vérité éclate au grand jour mais elle ne pourra effacer le mal qui a été fait.

  

5 commentaires:

  1. En lisant ta chronique , je ne sais quoi penser de ce roman . Il y a un moment que je n'ai pas lu de livre de cet auteur , il y a peu de chances que le prochain soit celui ci .

    RépondreSupprimer
  2. un livre qui m'interpelle je n'ai pas lu défendre Jacob donc peut être que celui ci me plairait bien merci de ton avis

    RépondreSupprimer
  3. Du coup, je ne sais pas trop si je vais le lire, car ta chronique reste mitigée... Peut-être que si, pour voir !

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas lu Défendre Jacob, du coup, je suis assez intriguée!

    RépondreSupprimer
  5. Il a l'air intéressant même si je ne sais pas trop quoi en penser. Dommage si tu avais en tête "Défendre Jacob", y a rien de plus pénible

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire