samedi 28 février 2015

Errances d'un esprit malfaisant

Couverture Errances d'un esprit malfaisant
Auteur: Frédéric Rochigneux
Ed: IS Edition
Sortie: 2013
Genre: Policier
Synopsis
« Hugo. Trente ans. Célibataire. Professeur de mathématiques. » Voilà une présentation officielle de ma vie. Certes succincte, claire et honnête, mais... incomplète. Un résumé en une ligne de mon existence aurait mérité une petite description supplémentaire : « Hugo. Trente ans. Célibataire. Professeur de mathématiques. Tueur. » Comme vous pouvez le constater, je ne suis effectivement pas un homme comme les autres. Je me diffère par ma grande passion : le meurtre. Pour moi, tuer n’est pas forcément un besoin ou une drogue dure, mais plutôt un plaisir passionnel que j'exécute froidement. À part moi-même, je n’apprécie personne, que ce soit au sein de ma famille, de mes élèves, de mes collègues de travail ou enfin de mes partenaires sexuels, hommes ou femmes, que je méprise et aime maltraiter. Un soir, j'ai décidé de m’installer devant mon ordinateur pour me raconter. Sous mes doigts d'assassin, je vais porter un regard cru, cynique et sans concession sur la société dans laquelle j'évolue, tout en complétant mon récit par les crimes abominables que j'ai commis et le plus appréciés. Que vous soyez choqués ou pas une chose est sûre, vous allez adorer détester mes ignobles confessions...

Mon avis
Un grand merci à Harald pour ce partenariat

Il va bousculer vos préjugés, vos idées toutes faites. Il va vous manipuler et ce dès le départ. Il pourrait être votre voisin, votre facteur, votre frère mais surtout il pourrait être le professeur de math de votre enfant! Sa passion, non que dis-je son hobby car tel est le mot qu'il utilise ... tuer! Et oui, votre prof de math est un tueur en série, un serial-killer! Hugo est un être particulier, très intelligent et d'une culture exemplaire. Il paraît sympathique mais il est un peu "associal" dans sa tête. Il n'éprouve aucune empathie pour l'espèce humaine. Il va mettre en doute mes convictions. Le comble c'est qu'il a raison dans beaucoup de raisonnements et qu'il a réussi a ébranler mes idées. Il a distillé le doute en moi. 

"On ne naît pas monstre, on le devient"

Comme il le dit si bien, tous les tueurs en série n'ont pas eu une enfance horrible. La preuve, la sienne était aimante et chaleureuse. Son premier meurtre à l'âge de six ans est pour venger son père. Son père si faible au caractère minime. Il le fait car il a honte de la réaction de celui-ci. J'adore son concept que "tuer n'est pas si grave que ça" car sinon pourquoi Dieu ne l'a-t-il placé qu'en sixième place dans les commandements à Moïse! J'aime ses explications sur le fait que peut-être que ses victimes ont également des cadavres dans leurs placards! J'ai adhéré à ses remarques sur la peine de mort, l'intelligence, l'hypocrisie, les cons et ses sous-catégories. En fait, j'ai adhéré à beaucoup de ses pensées. Oui, je suis une de celles qui n'aime que les méchants dans les films ou les livres. 

"Bien assassiner signifie le faire avec intelligence et retenue"

Hugo n'assouvit pas ses pulsions en tuant, il pratique son hobby. Voilà toute la nuance! Il ne veut surtout pas que l'on parle de lui, il aime la discrétion. Il ne cherche aucune reconnaissance. La fin du livre est tout simplement choquante, d'un claquement de doigt ... tout s'écroule! Vous ne retrouverez pas ici un livre comme les autres, une histoire comme les autres où on va détailler les meutres d'un sérial-killer. Vous allez plutôt plonger dans son esprit et voir les choses comme il en a envie! Une magnifique découverte!

Cliquer sur l'image pour retrouver 
toutes les parutions IS Edition
IS Edition

4 commentaires:

Merci pour votre commentaire