mardi 27 septembre 2016

La fille dans le brouillard

Couverture La fille dans le brouillard
Auteur: Donato Carrisi
Ed: Calmann-Lévy
Sortie: 2016
Pages: 350
Genre: Thriller
Synopsis
Une jeune femme est enlevée dans un paisible petit village des Alpes italiennes. Le coupable est introuvable, et voilà que la star des commissaires de police, Vogel, est envoyé sur place. De tous les plateaux télé, il ne se déplace jamais sans sa horde de caméras et de flashs. Sur place, cependant, il comprend vite qu’il ne parviendra pas à résoudre l’affaire, et pour ne pas perdre la face aux yeux du public qui suit chacun de ses faits et gestes, il décide de créer son coupable idéal et accuse, grâce à des preuves falsifiées, le plus innocent des habitants du village : le professeur d’école adoré de tous. L’homme perd tout du jour au lendemain (métier, femme et enfants, honneur), mais de sa cellule, il prépare minutieusement sa revanche, et la chute médiatique de Vogel.

Mon avis

Imaginez un peu, un commissaire de police qui ne pense qu'à sa cote de popularité, qui aime les strass et les paillettes, un commissaire qui aime que les projecteurs soient sur lui! Et bien Vogel est notre homme, la star c'est lui, il claque des doigts, il ordonne, il manipule, il ment et il falsifie les preuves! 

Anna Lou a disparue, elle aurait été enlevée. C'est bien sûr Vogel qui va prendre cette affaire en main, lui qui doit redorer son image un peu écornée par une affaire précédente. Rien ne va se mettre sur sa route, peu importe les conséquences, il va résoudre cette enquête. Mais au fil des jours, il se rend compte qu'il n'a rien, rien qui lui permettre de se mettre en avant. 

Au final, Anna Lou qui est la victime va se retrouver presque en coupable. Elle est très croyante comme quasi tous les villageois, nous sommes presque face à une secte. Un père qui étouffe face à une épouse dévote limite envoutée!

On pourrait penser que cette enquête sera comme tant d'autres, une affaire non résolue mais c'est mal connaître Vogel car s'il n'y a pas de coupable, ce n'est pas grave, il va en trouver un. Il va monter une histoire rocambolesque pour prouver une culpabilité qui n'existe pas. Mais, il va se retrouver dans le rôle de "l'arroseur arrosé"! Il va s'en mordre les doigts.

Je peux vous avouer que j'ai lu ce livre mais sans grande passion. Je n'ai pas retrouvé le style palpitant de Donato Carrisi comme dans "L'écorchée", nous ne sommes clairement pas dans un roman de style thriller. Les médias, le "paraître" vont prendre toute la place dans cette histoire. Mais la chute m'a conquise car la manipulation est telle que je me suis laissée avoir également.

Une histoire intéressante mais qui ne sera pas une grande découverte pour ma part. Néanmoins, la fin du livre a sauvé la lenteur au niveau de la lecture. Le point important dans cette histoire est tout de même la portée des médias face à une enquête judiciaire. Le poids de la presse peut tout aussi bien porter ses fruits mais également causer des dégâts au niveau humain irréparables!

1 commentaire:

  1. Il a l'air sympa dans son ensemble, pourquoi pas si j'ai l'occasion de le découvrir, sinon je passe mon tour :/

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire