dimanche 4 décembre 2016

Le syndrome du papillon


Couverture Le syndrome du papillon
Auteur: Maxime Fermine
Ed: Michel Lafon
Sortie: octobre 2016
Pages: 252
Genre: Contemporain
Synopsis
Hugo Mars, 17 ans, n'est pas un adolescent comme les autres. Atteint d'un mal étrange, le syndrome du papillon – il est incapable de faire des choix –, il est interné en hôpital psychiatrique après avoir voulu sauter d'une fenêtre du lycée.
Mais la vie est parfois surprenante. Car c'est justement dans cet établissement pourtant réputé difficile qu'il fait la plus belle rencontre de son existence. Celle de Morgane Saint-James, une jeune fille aux cheveux roux et aux yeux verts perçants, gothique et lunaire, qui ne s'intéresse qu'aux génies.
Hugo tombe aussitôt sous son charme et, grâce à sa compagnie, reprend peu à peu goût à la vie.
Mais un jour la jeune fille quitte l'hôpital sans laisser d'adresse, et Hugo décide de la retrouver coûte que coûte. S'ensuit alors une folle odyssée dans Paris, à la recherche de cette fleur sauvage qui a su apprivoiser son cœur.

Mon avis
Merci aux éditions Michel Lafon et Babelio pour ce SP

Ambivalent sera le mot concernant mon ressenti après la lecture de ce roman. J'avoue que je ne sais pas bien quoi en penser. Une grosse part de déception et un goût de trop lisse et d'ennui en tout cas me resteront en mémoire. J'avais beaucoup aimé "La petite marchande de rêve", le premier tome de "Malo au royaume des Ombres" du même auteur et j'étais persuadée de retrouver ce style si particulier et la magie des mots. Il n'en est rien malheureusement.

J'ai aimé la rencontre entre Hugo et Morgane. Hugo qui n'a de "maladie" que celle de vouloir vivre sa vie pleinement, d'une façon intense et qui voudrait ne pas de voir choisir, qui voudrait ne pas se fondre dans le moule et devoir faire le choix d'une carrière bien précise, de prendre une seule décision. Morgane quant à elle est atteinte du syndrome d'Asperger, une forme d'autisme. On décèle en elle un burn-out bien profond.

La couverture est très jolie, le résumé donne envie tout comme le nom de l'auteur. Et pourtant le charme n'a pas opéré pour moi, l'ennui, le manque de profondeur et une fin abrupte on fait que je ne ressors pas particulièrement emballée par cette histoire et c'est bien dommage. Les personnages ne sont pas attachants, Morgane est au final celle qui m'a le plus intéressée.

Je suis navrée de vous livrer un tel avis et je vous conseille de vous faire votre propre opinion, comme toujours!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire