dimanche 3 novembre 2013

La mort en tête

Couverture de La mort en tête
Auteur: Sire Cédric
Ed.: Le Pré aux Clercs
Sortie: 2013
Genre: Thriller

Synopsis
Un thriller à couper le souffle... Flic, fille d'un serial-killer, associale, albinos: Vous allez adorer Eva. Le duo d'enquêteurs Eva Svärta/Alexandre Vauvert est en bien mauvaise posture... Ils traquent  sans relâche les tueurs psychopathes, mais cette fois ce sont eux les proies d'un criminel sadique. Le suspense est à couper le souffle, le lecteur n'aura pas une seconde de répit. Tout commence en banlieue parisienne, la séance d'exorcisme d'un enfant de huit ans a tourné au drame. Eva Svärta, policière à la Brigade Criminelle, enceinte de quatre mois, se rend sur les lieux. Est-ce un accident? Comment est vraiment mort cet enfant? Sur place, la policière rencontre Dorian Barbarossa. Un journaliste à sensation qui vit depuis des années avec une balle de calibre 22 dans le crâne. Eva ne se doute pas encore de la descente aux enfers qui l'attend... Tel un marionnettiste diabolique, Sire Cédric joue avec ses héros de papier comme avec nos émotions. Frissons et suspense garantis!

Mon avis

Je remercie les Editions Le Pré aux Clercs et le site Babelio de m'avoir fait parvenir ce livre dans le cadre d'une Masse Critique Spéciale

Alors là ... ça décoiffe et c'est du lourd, du très lourd! Bon sang, je n'ai pas eu une minute pour dire "ouf", j'ai été prise dans l'engrenage et le tourbillon de stress tout au long du livre.

A chaque instant, je me suis dis "attends attends, c'est pas possible" et je n'avais qu'une seule hâte: savoir comment allait se terminer cette aventure.

Trois personnages à des années lumières les uns des autres et pourtant si "imbriqués" dans la "folie". Eva est un être particulièrement intéressant, elle a vécu des choses abominables et cruelles. Elle a une part de "mystique" puisqu'elle possède un don qui lui sert également en tant que "profileuse". 

Alexandre lui, est devenu un flic redoutable et redouté de tous. Ses pratiques sont quelques peu douteuses et la violence est son "amie". Il est "connecté" à sa partenaire autant dans le boulot que dans la vie intime. Tous les seront encore plus fusionnels grâce aux bébés que portent Eva. De là, se dégagera un phénomène aussi étrange que révélateur.

Et que dire de Dorian Barbarossa! Il est machiavélique, cruel mais terriblement intelligent! Waouh! Tout est calculé au millimètre près. Et le must, c'est la fin. Alors qu'on pense que "ouf, c'est fini", il n'en est rien et cela ne laisse présager rien de bon.

On pourrait se dire que toute cette histoire est hallucinante au fur et à mesure de la lecture mais tout s'imbrique si parfaitement telles les pièces d'un puzzle que je dis "Chapeau monsieur Sire Cédric". Une écriture parfaite, vous avez su jouer avec mes nerfs et mon mental!

6 commentaires:

  1. Encore du Grand Sire Cédric à ce que je vois .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui! Tu m'en avais déjà parlé et là j'ai sauté sur l'occasion de le lire grâce à Babelio et j'en suis encore fort déroutée.

      Supprimer
  2. Tu me donnes très envie de le lire!!!

    RépondreSupprimer
  3. Et bien, ça donne envie! Je ne sais pas ce que j'attends pour découvrir cet auteur :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire