samedi 10 mai 2014

No man's land

Couverture No man's land
Auteur: Loïc Le Pallec
Ed.: Sarbacane
Sortie: 2013
Genre: Jeunesse
Synopsis
Après la catastrophe qui a annihilé l’humanité, ils se sont retrouvés dans cette petite ville déserte, berceau de leur origine commune. Hier encore, ils n’étaient que des robots ; mais ils se découvrent capables de penser et même… de ressentir des émotions. Que vont-ils bien pouvoir faire sur cette Terre désertée ? S’interroger, bien sûr, à propos de ce qu’ils croient éprouver, car un robot peut-il prétendre échapper à sa programmation ? Peut-il apprendre à vivre en communauté, créer, rire et qui sait ? à aimer ? C’est toutes ces questions que vont se poser Archi, le robot biblio qui tient le journal des événements, le turbulent Meph, Domo le colosse, Nobel, Cérébro, Éliza et les autres.

Mon avis

Un tout grand merci aux Editions Sarbacane pour ce partenariat!

Un monde sans humain! Un monde où ne vivent que des robots. C'est très étrange de s'identifier à un robot, à adopter sa façon de penser, de réfléchir! Archi et ses "amis" vont revenir sur les lieux où vivaient les humains, petit à petit ils vont vivre un peu comme eux, ils se réinstallent dans leurs maisons, ...

Archi est le narrateur de l'histoire, il va nous présenter chacun des personnages au fur et à mesure où il fait leur connaissance. Chaque robot gardera sa fonction d'origine, à l'époque où ils étaient aux services des hommes. 

Bien que ce livre ne soit pas un coup de coeur, j'ai trouvé Archi et les autres attachants, ils deviendraient presque humains avec leurs réflexions et leurs attitudes adéquates. La fin est particulièrement étonnante car un peu trop simple à mon avis. Il est rare que je n'adhère pas plus à un livre de la collection "Exprim'" peut-être le manque d'humain tout simplement ...


3 commentaires:

  1. Ce livre a l'air sympathique ;)

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai qu'il change des autres livres que l'on a l'habitude de lire ^^
    J'avais plutôt bien aimé ce monde plein de robots =D

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire