samedi 18 octobre 2014

Seuls au monde, tome 3: Camp d'isolement

Couverture Seuls au monde, tome 3 : Camp d'isolement
Auteur: Emmy Laybourne
Ed.: Hachette
Sortie: 2014
Genre: SF-Jeunesse
Synopsis
Le cauchemar des quatorze rescapés du Greenway n’est pas terminé. Josie est en vie, mais pas en liberté. Elle a été enlevée par les autorités, qui la détiennent dans un centre avec les autres membres du groupe O ayant été exposés aux produits toxiques. Elle n’est pas la seule dont la liberté ou la vie seraient menacées. Dans leur refuge, des femmes enceintes disparaissent, sans que personne ne réagisse, sans qu’on sache ce qui leur est arrivé. Et Astrid pourrait bien être la prochaine. Alors, pour retrouver Josie, Niko reprend la route avec Dean, Jake et Astrid. Mais ils ne sont pas au bout de leurs peines…

Mon avis

Tout d'abord, je vais vous parler du sujet qui "fâche" ... la couverture! Cette saga est superbe, parle de sujets graves (la fin du monde, les répercussions chimiques sur les êtres humains) et dans ce tome 3 aborde plus profondément le thème de la violence. Et par ces couvertures très moches et très très enfantines, cette saga pourrait soit être lue par un ado très jeune ou soit ne pas être lue du tout car on pourrait croire qu'elle ne s'adresse qu'à un très jeune public! Lorsque l'on voit les couvertures originales on ne peut que, comme moi, s'étonner du choix de Hachette! 


Bon revenons à présent dans le vif du sujet: mon impression! En fait, j'ai été quelque peu déroutée par la tournure choisie par l'auteur. Ici, l'histoire est altérnée entre Josie qui se trouve dans un camp et Dean, qui lui se trouve dans un autre. Il faut avouer que Josie n'était pas mon personnage préféré dans cette saga. Mais, je dois être honnête, mon avis a quelque peu changé car Josie a fortement évoluée. Bien sûr, on l'a pensait morte et ce cauchemar a fait en sorte qu'elle ne se laisse plus faire, elle se révolte, n'accepte plus certaines choses.

Par contre, c'est un peu (trop?) lent. Comme si, l'auteur avait un peu brodé pour pouvoir terminer cette saga. La fin par contre est trop "hop évidente", trop "sortie du chapeau" pour vite en terminer. Je pense que finalement, il aurait fallu s'arrêter au tome deux et nous laisser plein d'espoir et de questions que de "bâcler" cette très chouette saga d'une telle manière. Je le dis toujours "a trop vouloir en faire, on ne fait rien de bien".

Dans l'ensemble, une saga que j'ai beaucoup aimé. Néanmoins, si je devais la relire, il n'y aurait pas de troisième tome!

Ma chronique des tomes 1-1.5-2
Couverture Seuls au monde, tome 1 Couverture Seuls au monde, tome 1.5 : Jake Simonsen, seul au monde Couverture Seuls au monde, tome 2

     

8 commentaires:

  1. Les couvertures originales sont plus flippantes et expriment mieux le contenu .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout à fait! Je trouve dommage qu'on puisse "gâcher" une saga de la sorte.

      Supprimer
  2. Je n'ai pas du tout aimé ce dernier tome et le premier reste le meilleur pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis du même avis, je n'ai pas trop apprécié ce dernier tome qui pour moi ne sert à rien!

      Supprimer
  3. Ah si elle est finis je vais me penché dessus, tu me donnes envie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle est terminée :) Surtout lis bien le tome sur Jack entre le 1 et le 2 :)

      Supprimer
  4. Je crois que tu viens de me faire faire mon choix final : je vais arrêter la saga au second tome ! Car en le terminant je me suis dit "Wouahou cette saga est géniale cette fin ouverte est top" puis en apprenant qu'il y en avait un troisième j'étais... déçue, en fait. Donc je ne pense pas que je le lirai ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement je te le conseille. Je sais que je prends un gros risque en te le conseillant mais je ferme cette saga avec cette déception du tome 3.

      Supprimer

Merci pour votre commentaire