dimanche 17 janvier 2016

Je t'ai rêvé

Couverture Le destin des Fabre, tome 3 : Disparues
Auteur: Francesca Zappia
Ed: Editions Robert Laffont
Sortie: 2015
Genre: Jeunesse
Pages: 442
Synopsis
Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n'envisagez pas qu'elle puisse être mise en doute. Et si vous n'étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au même dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l'incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d'une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d'esprit suffisamment longtemps pour aller à l'université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu'elle était persuadée d'avoir imaginé de toutes pièces... Avant même qu'elle s'en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l'adolescence. Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l'âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n'est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu'où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu'où pouvons-nous la croire ?

Mon avis
Lu en duo avec Lily

Je peux dire d'emblée que ce livre est tout à fait particulier! Une très belle histoire, déroutante, touchante et perturbante. Perturbante dans le sens où notre jeune demoiselle, Alex, se révèle être schizophrène. On fait sa connaissance lorsqu'elle a sept ans, elle est dans un supermarché avec sa maman et toute l'histoire prend son ampleur lorsqu'elle se trouve devant le bassin à homard et sa rencontre avec le "petit garçon aux yeux bleus"! Il se passe un événement hallucinant mais est-ce dans sa tête ou est-ce la réalité? Car là est toute la question du livre: quelle est la part du vrai et celle de l'imagination d'Alex. Pour ce faire, elle se trimballe avec son appareil photo afin de différencier le réel de l'imaginaire. On se doute dès ces premiers instants que sa vie n'est pas une chose simple.

On fait par la suite un bond de quelques années et Alex va pour la première fois intégrer un lycée. Elle va devoir donc mettre un mouchoir sur sa paranoïa, sa peur des SS, sa peur des gens et des complots. Peu à peu elle s'ouvre à quelques lycéens dont la bande à Miles ... Miles qu'elle rencontre régulièrement dans le restaurant où elle travaille. Miles, ce garçon si étrange, un QI en or, qui est autant craint (par les élèves que par les professeurs) qu'adulé. Un duo étrange va se former.

Je vous disais que cette histoire est déroutante car on se prend au jeu, on y croit dur comme fer et puis parfois on se rend compte que la paranoïa d'Alex, ses hallucinations sont contagieuses. La première partie du livre pourrait sembler longue mais par la suite, on constate qu'elle est indispensable, elle permettra de mieux cerner le psychologique d'Alex et de Miles. On va d'étonnement en étonnement. Les révélations sont douloureuses autant pour Alex que pour le lecteur, notamment lors de la découverte d'un "secret" de famille. Ce "secret" est choquant, cruel pour Alex!

Et puis à la fin, franchement je me suis demandé encore une fois si tout ça était bien réel. Et ça c'est fantastique car refermer un livre et continuer à se poser des questions par la suite, je trouve ça hallucinant! Une très très belle histoire traitant d'un sujet tabou et particulier qu'est la schizophrénie chez les jeunes. Mais une histoire avec parfois une pointe d'humour, de l'amitié ... Je vous le conseille vivement!

4 commentaires:

  1. J'ai adoré ne plus savoir si c'était vrai ou pas, l'auteur a su bien faire ^^

    RépondreSupprimer
  2. j'ai adorééééééééééé cette lecture et c'est clair qu'on est tout le temps dans le flou, c'est ce qui est top <3

    RépondreSupprimer
  3. Non mais c'est pas fini, de me tenter comme ça ?
    bon, ça va, il est dans ma PAL numérique, mais quand même :D

    Belle journée, bisous

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire