jeudi 4 février 2016

Helium in voce

Couverture Helium in Voce
Auteur: Romain Besse
Ed: Chemin Vert
Sortie: 2015
Genre: Policier
Pages: 124
Synopsis
Menacée de mort par des appels anonymes, l'actrice Amélie Leroy est folle d'angoisse. Alan, son mari, se rend à Paris pour demander de l'aide à son ami d'enfance, le détective Charles Bossu. Surpris par cette requête inattendue, celui-ci accepte néanmoins de se rendre à Lyon, bien décidé à mener l'enquête. Ses soupçons s'orientent rapidement vers l'entourage familial et professionnel de la victime. Un ancien amant, un producteur italien trop entreprenant, une jolie maquilleuse peut-être un peu jalouse, une soeur avec des problèmes d'argent se côtoient dans cet univers de faux-semblants et de jeux de rôle. Mais la rencontre avec une jeune étudiante, fan inconditionnelle de l'actrice, va encore davantage semer le trouble dans l'esprit de l'enquêteur. Parviendra-t-il à confondre cet adversaire insaisissable qui se cache derrière une voix étrange ?


Mon avis
Merci aux Editions Chemin Vert pour ce SP

J'étais impatiente de découvrir ce livre, un des petits derniers parus chez Chemin Vert. Mais j'en ressors avec un avis un peu mitigé. J'ai trouvé l'histoire très (trop) simple et d'ailleurs j'ai trouvé dès le début qui était le coupable! Je n'étais donc pas surprise au dénouement de l'histoire. Un monde artificiel qu'est le monde du cinéma. Une starlette harcelée et menacée de mort. Un mari un peu envahissant qui fait appel à un ami de longue date qui s'avère être un détective privé de très bonne réputation.

Et là j'ai déjà mon premier couac. Car ce détective privé est connu dans quasi toute la France et surtout il a su mettre derrière les barreaux une centaine de coupables. J'ai trouvé cette précision quelque peu "exagérée". Il apportera aux véritables enquêteurs une aide précieuse, limite il ferait passer ceux-ci pour des "crétins". Là est mon deuxième couac.

Sinon pas mal de personnage, des coupables potentiels et au final on en sait très peu sur eux et surtout on en sait très peu sur Amélie, qui est tout de même la victime. Elle m'a paru insignifiante et complètement absente. En fait, la vrai star de l'histoire c'est Charles, le détective. Il a pas mal de flair.

Une histoire pas assez approfondie, qui survole les faits et c'est dommage. Le lecteur n'a pas la possibilité de s'attacher à l'un ou l'autre personnage. Et c'est ça qui manque dans un "polar".

Un avis mitigé donc pour une histoire intéressante mais qui aurait pu être plus captivante.


1 commentaire:

Merci pour votre commentaire