vendredi 18 mars 2016

Le fils du diable est un ange, tome 2: Le diable est éternel

Couverture Le fils du diable est un ange, tome 2 : Le diable est éternel
Auteur: Kate Oliver
Ed: Is Edition
Sortie: 2016
Genre: Fantasy
Page: 232
Synopsis
Grâce à Laborgne, la magicienne à la réputation sulfureuse, Kaouk lève une armée dans le but de combattre le sanguinaire Mortador, mais ce dernier l'assassine par traîtrise. Laborgne propose alors aux Dieux d'échanger sa vie contre celle de Kaouk. Pour cela, elle a besoin de l'appui de Graal, son initiateur. Sans descendance, il accepte aussitôt, mais efface après-coup la mémoire de Kaouk dans l'espoir de se faire passer pour son père. Kaouk se retrouve alors sous sa coupe, à errer de village en village, sans but et sans désir. Le jeune guerrier a-t-il définitivement perdu ses souvenirs, dont celui d'Opaline qui lui a donné des jumeaux et dont il ignore toujours l'existence? Nand, le Farfadet malicieux, aidé du moine un peu simplet Frère Benêt, vont se jeter au péril de leur vie dans de terrifiantes aventures pour sauver leur ami des griffes de l'usurpateur. Face au terrible pouvoir de la Sorcellerie, l'amour et l'amitié vont être mis à rude épreuve...

Mon avis

Je remercie avant tout Harald pour sa confiance et pour me permettre de lire cette suite. Tout d'abord, cette couverture. Elle me plaît énormément, souvenez-vous, c'était mon petit bémol pour le premier opus, mais ici je la trouve parfaite!

La fantasy, je sais je me répète, n'est pas mon genre de prédilection. Mais pourquoi je m'obstine me direz-vous? Car j'ai vraiment beaucoup aimé le premier tome de cette superbe histoire et que la plume de Kate est vraiment addictive.

On retrouve nos personnages fétiches et on repart de plus belle dans la suite de cette aventure passionnante. J'avais un peu peur de ne plus trop me souvenir de l'histoire car ma lecture précédente s'est déroulée il y a un an. Mais c'était sans compter sur Kate qui a le chic pour faire en sorte que je retombe sous le charme de cette histoire. Cette suite va nous permettre de rencontrer des autres personnages de toutes sortes qui vont pimenter l'histoire. J'aime toujours autant Kaouk! Et que dire de Nand, le Farfadet!!

Des événements qui s'enchaînent, des rebondissements, de l'aventure. Je n'ai pas eu le temps de dire "ouf"! Un second tome encore plus addictif que le premier, on se plonge dans l'histoire au fil des pages qui vont se tourner sans que l'on s'en rende compte! Merci Kate pour cette belle et passionnante aventure!

Lisez ma chronique du tome précédent
Couverture Le fils du diable est un ange, tome 1

En partenariat avec

2 commentaires:

  1. Un roman qui m'a l'air vraiment pas mal, qui pourrait me plaire :D

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette belle chronique et le temps que vous m'avez accordé pour le lire. Très contente que la suite vous ait plu :-) Kate OLIVER

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire