mercredi 6 avril 2016

Chroniques barbares, tome 1: Les visages de Dieu

Couverture Chroniques barbares, tome 1 : Les  visages de Dieu
Auteur: Mallock
Ed.: Pocket
Sortie: 2013
Genre: Thriller
Pages: 432
Synopsis
24 décembre , le Père Noël rajuste sa barbe, les sapins clignotent et la neige tombe lentement sur la dernière scène de crime du Maquilleur. Ce tueur en série, hors normes, fait de chacun de ses meurtres une œuvre d’art baroque, sculptant sauvagement les corps et peignant les visages dans des décors d’Apocalypse. Amédée Mallock, commissaire visionnaire au cœur mélancolique, va tenter de résoudre une terrifiante énigme, une course contre la montre et la mort. Plus il avancera, plus les questions s’accumuleront. Le Maquilleur est-il plusieurs ? Pourrait-il être immortel ? Le diable croit-il en Dieu ? Polar mystique, thriller théologique. Les Visages de Dieu croise une formidable intrigue avec une quête vertigineuse dans les abîmes de la barbarie humaine. Superbe et captivant !

Mon avis

Souvenez-vous que, concernant cette saga et pour la première fois, j'ai lu le tome 5 avant le 1. Je ne fais jamais cela en général, car j'ai des TOC (on commence par le début) et voici un avis qui vient conforter ce TOC. Attention, l'histoire est bonne, très bien écrite mais ...

Mais, entre le tome 5 et celui-ci, il y a une nette évolution du style de l'auteur. C'est indéniable. A présent, le style est plus profond, plus sombre. J'ai donc été moins emballée par le tout début des aventures de Amédée Mallock. Pourtant, l'histoire est terrible, pensez-donc que ce Maquilleur n'a aucun état d'âme, il tue aussi bien les femmes, les hommes que les enfants. Rien n'échappe à sa barbarie.

On fait réellement la connaissance de notre commissaire, Amédée. Un début un peu long à mettre en place, beaucoup de précisions sur Amédée mais au final, il me manque l'essentiel: les faits concernant la perte de son fils. Lorsque j'ai lu le dernier tome de cette saga, je pensais à tord que le premier serait celui où il perd son fils, j'avoue que je suis un peu déçue de ce côté-là.

Mallock est toujours aussi bon dans la douleur et la noirceur. Je l'apprécie beaucoup, j'aime sa réserve et son questionnement perpétuel, son hésitation et ses coups de sang. Concernant l'histoire, même si le Maquilleur est horrible, j'ai eu du mal car malgré tout, j'ai trouvé cette histoire justement moins intense.

Un avis un peu bancal, tout comme ma chronique. Je suis un peu peinée, je pense sincèrement que si j'avais lu ce tome avant le dernier, je ne pense pas que je continuerais cette saga. Mais Mallock (l'auteur) a une plume particulière et celle-ci est addictive. A continuer donc.


Lu en duo avec Marine

Mon avis
(cliquez sur la couverture)
Couverture Chroniques barbares, tome 5 : Le principe de parcimonie

3 commentaires:

  1. Oh' dommage pour ton avis en demi teinte, j'avais hâte de le commencer, il est dans ma PAL :/

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'ai adoré le commissaire qui est très particulier mais je suis déçue par la fin, j'ai quand même envie d'en découvrir d'autre :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ce tome, je lui ai trouvé une ambiance particulière. Si tu n'avais peut être pas lu le 5ème, tu aurai peut être aimé, parce que tu aurai juste découvert ^^

    J'ai le tome 2 dans ma PAL, faut que je le sorte rapidement ^^

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire