mardi 26 avril 2016

La vie d'après

La vie d'après par Madelaine
Auteur: Bruno Madelaine
Ed: Les éditions du Net
Sortie: 2016
Genre: Contemporain
Pages: 252
Synopsis
Suite au décès de sa femme, Charles au soir de sa propre vie, développe progressivement des symptômes étranges pouvant s’apparenter à des accès de démence sénile. Très vite il sera placé dans une maison de retraite par sa fille, Emma. Elle viendra le visiter, tous les samedis après-midi, pour l’aider à surmonter cette épreuve et tenter d’endiguer l’inexorable hémorragie de ses souvenirs. Elle lui demande alors de lui raconter sa vie, celle qu’elle connaît déjà, pour tenter de ralentir la maladie et de remettre un peu d’ordre dans tout ce méli-mélo mémoriel. Au milieu des histoires délirantes que son père lui conte, Emma croit percevoir une vérité, quelque chose qui semble avoir du sens, mais dont elle ignore tout. Ce qu’elle va découvrir peu à peu, la bouleversera au plus profond d’elle-même. Emma tentera de découvrir la vérité auprès de son père de plus en plus faible. En aura-t-elle seulement le temps ?

Mon avis

Je remercie chaleureusement l'auteur - Bruno Madelaine - pour m'avoir proposé de lire son livre. J'en suis particulièrement touchée car il cadre parfaitement avec le chemin que prend ma vie depuis quelques temps. Un cheminement différent, une vue des choses à l'opposé de celle que j'avais auparavant. Une prise de conscience que la vie n'est qu'un passage dans le temps, que le corps n'est qu'une enveloppe qui permet à notre âme de prospérer.

L'histoire de Charles est belle, émouvante et tragique. La maladie, la perte de ses repères, le placement, l'isolement et pourtant tant de vie encore! Charles se retrouve privé de sa mémoire, l'Alzheimer a pris possession de son être et cette douleur de la perte de soi est angoissante. Sa fille, Emma vient le voir mais celle-ci doit jongler entre le décès de sa mère, la "perte" de son père autonome, son mari qui est immonde. Je peux avouer que je l'ai trouvée terriblement cruelle envers son père, j'ai éprouvé beaucoup de colère à son égard. Sa vie de couple bat de l'aile, elle est malheureuse mais cela ne lui donne pas pour autant le droit de dire à son père tous ces mots blessants. De quel droit peut-elle juger de la vie de ses parents? Qui est-elle pour se le permettre? Emma devrait se regarder dans une glace et régler ses problèmes de couple avant de juger son père!

Une histoire pleine d'amour, d'amitié, d'humilité. Charles est un être magnifique, une belle personne. Il ne manque pas de piquant néanmoins, une certaine manière de dédramatiser la situation si douloureuse. On a envie d'y croire, j'ai envie d'y croire. Cette histoire m'a donné de l'espoir, elle m'a donné la force de continuer à me dire que j'ai raison dans mon cheminement et que personne ne peut juger à votre place, personne ne peut vous juger. Un cheminement philosophique qui apaise! 


1 commentaire:

  1. Franchement, ce roman m'a l'air très beau et tu me donnes envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire