vendredi 5 août 2016

Roji !, tome 1

Couverture Roji !, tome 1
Auteur: Keisuke Kotobuki
Ed.: Ki-oon
Sortie: 2012
Genre: Manga
Pages: 158
Synopsis
Yuzu et Karin sont deux soeurs au caractère très différent, l'une fofolle, l'autre sérieuse. Entre deux bagarres pour rire avec les garçons, elles enjolivent le quotidien à coup d'idées toutes plus farfelues les unes que les autres. Trouver un nouveau foyer pour des chatons abandonnés, débusquer une mystérieuse librairie qui n'ouvre qu'à minuit ou improviser une piscine sur un toit d'immeuble... aucun défi ne leur résiste ! Toujours accompagnées de Zanzibar, le plus grognon des chats du quartier, elles traquent les légendes locales et découvrent petit à petit que le merveilleux n'est jamais très loin...

Mon avis


Un mini coup de coeur pour ce premier tome de cette saga qui en comprend cinq. Petit plus pour les planches qui sont en couleurs, cela apporte énormément à cette histoire. Un fil conducteur qui se tire tout au long de scénettes assez particulières. Nous sommes dans une histoire un peu mystérieuse, fantastique avec des moments d'humour aussi. Il se lit dans le sens occidentale et je trouve qu'il y a une touche de mon chouchou "Chi"!


Yuzuha et Karin sont soeurs mais sont complètement différentes. Yuzu, l'aînée est un peu déjantée mais assez peureuse surtout en ce qui concerne les monstres et les fantômes tandis que Karin, la cadette est plus posée. Cela donne autant un équilibre dans ce duo que des situations cocasses. Il ne faut surtout pas oublier Zanzibar, le célèbre chat des soeurs qui est un personnage énigmatique! On fait également la connaissance des amis de Yuzu et Karin.



Un premier tome que j'ai adoré (il me faut absolument les autres tomes!). Mystère et fantastique sont les maîtres mots de ce tome donc. Les dessins sont superbes et très représentatifs des scènes ou des personnages.


2 commentaires:

  1. Réponses
    1. oui j'ai adoré!!! les dessins sont hyper beaux et en couleurs! Et les personnages sont terriblement attachants!

      Supprimer

Merci pour votre commentaire