mercredi 25 janvier 2017

Une fille parfaite

Couverture Une fille parfaite
Auteur: Mary Kubica
Ed: Mosaïc
Sortie: avril 2015
Genre: Thriller
Pages: 390
Synopsis
« Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. » Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.


Mon avis

Je suis un peu partagée par cette histoire après ma lecture. J'ai eu ce sentiment de déjà lu, je me suis un peu torturé les méninges, pas moyen de me souvenir quel livre pouvait me donner cette sensation. C'est très déstabilisant car je n'ai pas cessé de penser à ça pendant ma lecture. Du coup, bien sûr je reste sur ma faim, je n'ai pas eu ce "coup de coeur" escompté.

Mia va être kidnappée un soir, mais Mia est une rebelle qui n'a pas voulu rentrer dans le rang comme son père - qui est juge - l'aurait voulu. Seule sa mère va se battre pour retrouver Mia. Elle sera bien retrouvée après un temps mais Mia ne se souvient de rien! Ni de son nom, ni de ses conditions de détention. Et lorsque les morceaux vont peu à peu se recoller, grâce à l'enquêteur, Mia va s'effondrer car elle considère Colin - son geôlier - comme son âme-soeur. Elle a perdu sa "moitié". J'ai vraiment eu l'impression que Mia présentait le syndrome de Stockholm. Je trouve dommage qu'on n'y fasse pas allusion dans le livre. Certes les flash-back sont intéressants, on voit la relation entre Mia et Colin évoluer pour devenir par la suite très forte. La fin, contrairement à ce que j'ai pu lire dans d'autres chroniques, ne m'a pas du tout étonnée. A vrai dire, je m'y attendais, il ne pouvait en être autrement.

Je ne suis pas très objective mais ce livre ne m'a pas laissé un souvenir mémorable. La sensation de déjà lu m'a fortement perturbée. Je n'ai donc pas su être réellement objective. Néanmoins, il me tarde de découvrir les autres romans de Mary Kubica. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire