vendredi 10 mars 2017

Underground

L’image contient peut-être : texte
Auteur: S. L. Grey
Ed: Fleuve
Sortie: 9 mars 2017
Genre: Thriller
Pages: 398
Synopsis
Suite à l’apparition d’un mystérieux virus et à l’explosion d’une fulgurante épidémie, le monde entier a plongé dans le chaos. Mais un petit groupe d’individus s’est préparé à ce cataclysme. Transportant le strict nécessaire, ils se dirigent vers le Sanctuaire, un luxueux complexe souterrain de survie et d’autosuffisance. Parmi eux, se trouvent James et Vicky, couple de cadres richissime, converti aux théories « survivalistes ». Il y a aussi la famille Guthrie, dont le père, fervent républicain et fan d'armes à feu, supporte mal la présence dans leur groupe du jeune Jae-lin - et son ascendance asiatique. Et puis il y a la très attirante baby-sitter Caity, amenée dans ce bunker contre sa volonté, en compagnie de son employeur et de Sarita, la fille de ce dernier. Chacun a ses propres motivations. Ils ne se connaissent pas, sont issus de milieux différents et ne partagent pas les mêmes croyances. Et ils cachent tous des secrets. La seule chose qu’ils ont en commun : ils sont prêts à tout pour survivre. Les portes se referment sur eux, verrouillées et sécurisées par un code, connu d’un seul homme. Ils se trouvent dans le refuge le plus sûr au monde. Aucune raison pour que les choses tournent mal. Jusqu’à ce qu’un corps soit découvert dans le bunker…
Mon avis

J'aime énormément l'ambiance ressentie lors d'un huis-clos, cette sensation étouffante, l'impression d'être dans un bocal sans aucune issue possible. Les nombreux personnages de cette histoire vont ressentir pleinement cette sensation étrange. Pour la plupart, ce huis-clos est nécessaire de part ce virus qui décime une partie du monde et qui arrive aux portes des maisons. Mais pour d'autres, ils n'ont pas vraiment le choix. Mais, le mal est-il réellement à l'extérieur du bunker ou a-t-il déjà réussi à franchir les portes et s'est laissé enfermer parmi les "survivalistes"? 

Le "sanctuaire" est bien pensé, mais est-il réellement efficace? Tout est presque prêt pour nos familles qui se sont parfois endettées afin d'acheter un "logement" dans ce bunker. Tout est presque prêt ... voilà la nuance. Peut-on se faire confiance? Vers qui se tourner lorsqu'on découvrira un cadavre dans le bunker? Les gens sont différents lorsqu'ils ont peur, lorsqu'ils sont acculés. La suspicion, la violence vont vite prendre le pas et gagner en puissance. Les esprits se révèlent, les secrets éclatent. Chacun ne pense plus qu'à lui et surtout à survivre coûte que coûte. 

Au fil des heures et des jours, le sentiment de sûreté des "habitants" va tomber comme un château de cartes. Car les drames vont s'enchaîner et les sentiments les plus vils vont faire surface. Il y a beaucoup de personnages, j'avoue que j'ai eu un peu de mal au début mais on s'y habitue assez rapidement. Chacun est une énigme, chacun va se révéler stratège, chacun peut se révéler l'ennemi de l'autre. 

La fin est particulière bien que j'ai eu un doute depuis un moment en particulier dans l'histoire, ce qui fait que je n'ai pas trop été surprise. Et malheureusement, je ne me suis attachée à aucun des personnages, ils sont tous tellement égoïstes (normal me direz-vous dans un tel contexte). Au final, une bonne histoire, certes le lecteur n'est pas tenu en haleine tout au long du livre mais, on découvre la profondeur sombre de l'être humain et sa noirceur.

3 commentaires:

  1. Malgré ton avis en demi teint,e je dois avouer être vachement intriguée :D

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vraiment apprécié ma lecture de ce bouquin ! J'ai été happé dès les premières pages, à l'inverse par contre je me doutais absolument pas de ce revirement dans les dernières pages ahah !!
    Bonne lecture de "les filles des autres" c'est un coup de coeur pour moi :)

    RépondreSupprimer
  3. Une lecture que j'ai terminée il y a moins d'une demi-heure et je te rejoins sur certains points. J'ai bien aimé ce titre, en tout cas :D

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire