samedi 7 mars 2015

Kismet

Couverture Kismet
Auteur: Guillaume Garnier
Ed: IS Edition
Sortie: 2015
Genre: Contemporain
Synopsis
Alexandre, jeune Français de vingt-trois ans, arrive en Inde pour un séjour de quelques mois. Sur place, il se lie d'amitié avec une famille indienne, chez qui il finit par poser ses bagages. Accueilli par le tonitruant Hassan et la douce Asia, il apprend peu à peu la langue, la culture et découvre un pays où le merveilleux côtoie le sordide, où les destins comme les secrets peuvent être balayés en un revers de main. Mais, en Inde peut-être plus qu'ailleurs, on ne tombe pas amoureux de n'importe qui...

Mon avis
Un grand merci à Harald pour ce partenariat

La petite particularité pour ce livre, c'est que je l'ai lu sous les conseils d'Harald, je lui ai fait confiance, je n'ai pas lu le résumé et me voilà partie vers l'inconnu! Une inconnue qui m'a fait voyager vers l'Inde auprès d'Alexandre, jeune homme de 23 ans qui quitte Paris une première fois pour trouver un but à sa vie. L'Inde où l'on va faire la connaissance de la famille d'Hassan qui va accueillir Alexandre parmi les siens: sa femme Asia et ses enfants. Alexandre va travailler avec Hassan, cela va créer des liens très forts.

Je voudrais néanmoins faire rapidement une parenthèse sur le sujet qui "fâche": la couverture! Je n'ai pas eu de coup de coeur pour celle-ci, j'espère ne pas heurter certaines personnes mais je ne la trouve pas belle du tout et surtout, j'ai très peur que les personnes s'arrêtent à celle-ci et ne lisent pas le petit bijou qui se trouve à l'intérieur. Voilà c'est dit, désolée Harald, j'espère que vous ne m'en voulez pas trop, mais j'avoue, j'ai peut-être tord, que lorsque je décide de lire un livre, la couverture va prendre une grande place dans cette décision. Et là, après ma lecture, je vois plutôt des couleurs autour de cette belle histoire entre Alexandre et Asia, mais ceci n'est que mon humble avis de lectrice bien sûr!

Mais, je reviens sur le sujet le plus important ... cette superbe histoire! Une histoire d'amour certes, mais également de découverte, découverte d'un pays où les coutumes, les règles, l'obéissance sont le moteur. Découverte du partage de ce peuple, de l'accueil de l'étranger, du touriste même et surtout au détriment de sa famille. J'ai plongé les yeux fermés dans cette culture et j'ai partagé les émotions et sentiments d'Alexandre.

Et pourtant cela n'a pas été facile pour moi d'accepter l'inacceptable, de voir ce jeune Alexandre de 23 ans tomber fou amoureux d'Asia, cette mère de famille indienne de 39 ans. J'étais en colère contre lui, comment pouvait-il trahir la confiance de Hassan qui l'avait accueillit bras ouverts, qui lui a offert une place à sa table, dans sa maison, dans sa famille! Oui, j'étais en colère ... jusqu'à ce que j'ouvre les yeux sur Hassan. Hassan le vantard, Hassan l'exubérant, le colérique, qui terrorise ses enfants et sa femme, qui terrorise tout le monde car il sait que l'homme a le pouvoir! Et là, j'ai souffert comme Alexandre, comme Asia car je n'avais plus qu'une chose en tête: qu'Asia puisse être LIBRE, qu'elle puisse être heureuse, qu'elle puisse sourire et rire tout comme ses enfants. Je voulais qu'elle puisse lever la tête et oser regarder quelqu'un droit dans les yeux et ne plus baisser le regard en signe de soumission.

Et puis les larmes coulent car je sais, oui je sais que cette histoire ne peut aboutir, mon coeur est serré en pensant à toutes les Asia du monde qui ne peuvent être libres de leurs actes, de leurs pensées, de leurs vies. Pourtant, je suis quelque peu soulagée du bonheur éphémère certes qu'Alexandre a su donner à Asia, ces moments de magie, d'amour, de respect pourront peut-être permettre à Asia de tenir le coup et de garder l'espoir!

Cliquer sur l'image pour retrouver 
toutes les parutions IS Edition
IS Edition

5 commentaires:

  1. Très belle chronique , sœurette.

    RépondreSupprimer
  2. Encore un livre de cette maison d'édition qui a l'air passionnant :) Hop hop dans la wishlist ! :D

    RépondreSupprimer
  3. Merci Cookies pour cette belle chronique.
    Et aucun soucis pour la critique sur la couverture. Au contraire, c'est très apprécié car cela prouve votre objectivité.
    A bientôt.
    Harald

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Harald de me permettre de découvrir toutes ces merveilles!

      Supprimer

Merci pour votre commentaire