jeudi 9 juin 2016

Hell.com

Couverture Hell.com
Auteur: Patrick Senécal
Ed.: Fleuve
Sortie: sortira le 9 juin 2016
Genre: Horreur
Pages: 600
Synopsis
« Monsieur Saul, nous vous souhaitons la bienvenue parmi notre groupe sélect. Sachez que l’enfer est partout et qu’il accueille deux classes de résidents : les démons et les damnés. La grande majorité des humains font partie de la seconde classe ; seuls les privilégiés comme vous appartiennent à la première. Et en enfer, les démons ont tous les droits. »
Depuis qu’il a pris la tête de la société immobilière de son père, Daniel Saul est devenu l’un des hommes d’affaires les plus riches du Québec. Dans la jeune quarantaine, beau, fonceur, intelligent et sans pitié pour la concurrence et les losers, Daniel a tout pour lui et ne se gêne pas pour prendre le reste. Quand Martin Charron, un financier et ancien confrère de collège, lui propose de devenir membre de Hell.com, un site Internet secret où tout – mais vraiment tout ! – est possible pour ceux qui le fréquentent, Daniel sait qu’il ne pourra refuser de s’inscrire. N’est-il pas un « puissant de ce monde », comme son père l’a été avant lui et comme Simon, son fils adolescent dont il a la garde exclusive, le deviendra à son tour ? Or, ce que Daniel Saul a oublié, c’est qu’on ne monte jamais aux enfers, on y descend ! Et leur profondeur, qui est abyssale, n’aura bientôt d’égale que celle de son désespoir !

Mon avis

Ce livre n'est pas pour n'importe quel lecteur! Il n'est pas à mettre entre toutes les mains. Il s'agit d'une histoire violente, déroutante, dérangeante, glauque, morbide et j'en passe! L'argent, l'opulence, le pouvoir, la violence infligée aux autres, tout ce qu'il y a de plus méprisant chez l'être humain en soif de pouvoir. Daniel et Martin en sont l'exemple même. Martin a soif de reconnaissance, de vengeance, Daniel quant à lui, est tellement imbu de lui-même que la plus profonde de ses noirceurs va prendre possession de son âme. La perversion est le maître mot de cette histoire!

Les passages décrits sont très souvent horribles, à la limite du soutenable. Comme je le disais plus haut, c'est cruel, violent. On se demande où veut en venir l'auteur, l'être humain a-t-il - caché au plus profond de son être -  de tels penchants? Un tel besoin d'humilier et de faire souffrir l'autre? Quelle part de cruauté a-t-on en soi?

Alors que j'aime les êtres profondéments mauvais, que j'aime les personnages diaboliques et cruels, je n'ai eu aucun sentiment particulier pour les deux personnages principaux de cette histoire. Rien n'a su me retenir, me raccrocher. L'Enfer, la jouissance dans la cruauté des actes, des blessures infligés, des mises à morts. Les extrêmes pour un motif assez basique. Un livre particulier, très bien écrit, mais une histoire malsaine avec de très très grosses longueurs.

Malgré tout, vous vous devez de continuer votre lecture, car vous voulez savoir malgré tout. Malgré la violence des actes, la barbarie des protagonistes. On arrive à se demander si l'on est aussi pervers qu'eux! 

1 commentaire:

  1. J'en suis à la moitié et j'adore ! Mais c'est un sacré pavé et donc il me faut du temps !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire